Conférences Infopresse

    Toutes les conférences

    InfopresseJobs
    Double-cliquez dans cette zone pour éditer le bloc.
    TITRE DU POSTE
    NOM DE LA COMPAGNIE

    DESCRIPTION DU POSTE [...]



    Concours Infopresse

    Cliquez ici pour accéder au site
    Cliquez ici pour agrandir
    Cliquez ici pour accéder au site
    Cliquez ici pour agrandir
    Cliquez ici pour agrandir
    Cliquez ici pour accéder au site
    Cliquez ici pour agrandir

    La société d'aviation lance une campagne signée Cossette.

    Avec cette offensive, elle cible les marchés canadien et européen afin de faire connaître son offre.

    Décliné dans une dizaine de langues, le message incite les touristes à voyager avec Air Transat tout en profitant de tarifs concurrentiels.

    Des publicités imprimées se retrouvent dans des magazines et journaux ainsi que sur des panneaux, ici comme en Europe. Au chapitre numérique, de courtes vidéos présentent notamment les bénéfices de l'expérience en vol.

    Annonceur: Transat
    Agence: Cossette
    Maisons de production: Productions L'Éloi
    Signature musicale: L'oreille cassée




    La créatrice Marie Saint Pierre a ouvert la conférence XXL jeudi matin.

    XXL: Mode+Marketing a proposé hier une journée de réflexion sur ce milieu en mutation au Québec; Geneviève Dupuis de F&co en trace les grandes lignes. 

    «Une chose est certaine, l'industrie de la mode et de la beauté se transforme. Tantôt proactive, tantôt réactive, elle évolue au gré des bouleversements qu'apportent les nouvelles technologies et le web 2.0. Dans cet univers changeant à vitesse grand V, les marques doivent prendre le temps de se poser des questions stratégiques pour leur évolution. Survol des sujets chauds de l'heure couverts lors de l'événement XXL: Mode+Marketing, premier rendez-vous des professionnels du marketing de la mode et de la beauté, organisé par les Éditions Infopresse. 

    Abattre les silos pour mieux collaborer
    Marie Saint Pierre a ouvert le bal sur un message fort: les acteurs de l'industrie de la mode au Québec doivent s'épauler pour rayonner. En raison de la petite taille du marché, les créateurs d'ici sont portés à travailler de manière isolée au lieu d'encourager le développement d'une culture mode plus englobante par la collaboration et les partenariats. Alors que l'industrie vit un moment charnière à l'échelle mondiale, l'écosystème local doit miser sur ses forces afin de s'élever au-delà de la mêlée. Pour cela, la designer et fondatrice de la maison éponyme fait la promotion d'un intermédiaire fédérant les acteurs autour d'objectifs communs. C'est précisément la vocation que se donne le Conseil des créateurs de mode du Québec. On peut également s'interroger s'il n'y aurait pas lieu d'une coordination accrue entre les organismes veillant au développement de l'industrie localement et à l'échelle internationale. 

    Les nouvelles technologies, un moyen, non une fin
    Le web, la mobilité, les réseaux sociaux, le multicanal représentent des moyens pour augmenter l'interactivité d'une marque avec ses consommateurs. Nombre d'entreprises cherchent à multiplier leurs points de contact, espérant qu'au moins un parmi eux récoltera les bénéfices souhaités. Or, les nouvelles technologies ne devraient pas être employées sans stratégie, particulièrement dans l'industrie de la mode et de la beauté, souligne Catherine Laporte, directrice du marketing d'Espace Little Burgundy. Elles devraient être au service de la création de contenus de marque qui renforcent le dialogue avec le consommateur. Le choix des canaux à exploiter doit donc être en cohérence avec la position éditoriale de la marque, renchérit Scott Meleskie, fondateur et propriétaire de Clark Street Mercantile.

    L'évolution du rôle des médias
    À l'ère de la multiplication des canaux de création de contenu par les utilisateurs, la question de la valeur du critique mode se pose. On le voit par les blogues et les médias sociaux: tout consommateur a désormais une opinion. Mais qu'en est-il des critiques éclairés et crédibles? Elle Québec est d'avis qu'il reste toujours une place pour les contenus de fonds et les réflexions poussées, peu importe le véhicule. Pour se démarquer de la prolifération des contenus, les médias imprimés, désavantagés par leur rythme de publication, doivent conserver leur mission d'origine en tête, croit Martine Djogo, responsable, style de vie et reportages mode, d'Elle Québec. Présenter du contenu en lien avec l'esthétisme et la ligne éditoriale demeure, plus que jamais, la clé du succès.

    Quel message d'avenir pouvons-nous retenir de cette journée riche en apprentissages? Outiller la relève québécoise! Il faudra d'abord solidifier les maillons entre les établissements d'enseignement et les professionnels de l'industrie. Le développement de formations adaptées aux réalités du marché permettra aux recrues d'affronter avec confiance ces défis de taille.»

    Geneviève Dupuis de F&co 




    Cliquez ici pour agrandir
    Cliquez ici pour agrandir
    Cliquez ici pour accéder au site web.

    Pour sa campagne de financement, l'Église catholique de Montréal incite les gens à envoyer leurs prières à la Sainte-Flanelle, en collaboration avec DentsuBos.

    L'Église a lancé un site web sur mesure pour les séries éliminatoires, où les partisans peuvent allumer un lampion virtuel pour 1$ au profit de sa 26e collecte annuelle. Les dons permettent aussi aux gens de laisser un petit commentaire adressé à l'équipe. 

    L'opération se poursuivra jusqu'à l'élimination du Canadien de Montréal. 

    Annonceur: Église catholique de Montréal
    Agence: DentsuBos
    Développement: Akufen




    Cliquez ici pour agrandir
    Cliquez ici pour agrandir
    Cliquez ici pour agrandir

     

    Équiterre lance une campagne pour encourager les gens à adhérer aux paniers biologiques cet été.

    Née de l'équipe créative formée pendant la websérie La grande idée, produite par les Éditions Infopresse, cette offensive se décline sous la signature «Les fermiers de famille veulent vous adopter». Trois exécutions en affichage ont été produites. Elles invitent les Montréalais à se rapprocher de la ruralité en demandant de recevoir dans un des 121 points de livraison un panier de légumes biologiques pendant la belle saison, provenant d'une des 35 fermes participantes. 

    «En y adhérant, les abonnés ont l'occasion de rencontrer leur fermier adoptif, qui leur offrira pendant tout l'été des légumes frais sans pesticides de synthèse, car toutes nos fermes sont certifiées biologiques ou en voie de l'être, explique Isabelle St-Germain, directrice générale adjointe d'Équiterre. C'est une expérience humaine et culinaire unique pour savourer le bon goût des légumes d'ici cultivés avec amour par leur fermier de famille.»

    Grâce à un nouveau moteur de recherche sur Paniersbio.org, Équiterre permet une recherche des points de livraison et une inscription plus simple et efficace par les fermes du réseau.

    Un concours déployé sur Facebook permet aussi à un citoyen de gagner un abonnement aux paniers biologiques pour la saison. 

    Annonceur: Équiterre
    Direction de création: Jonathan Rouxel
    Rédaction: Xavier Blais
    Direction artistique: Maxime Sauté 
    Stratégie: Laure de La Moussaye
    Service-conseil: Jacques Blanchet
    Production: 1one
    Photographie: Raphaël Ouellet 

     




    Cliquez ici pour agrandir
    Cliquez ici pour agrandir

     

    Ensemble, ils rassembleront les chefs de file afin d'apporter des solutions à des problématiques d'affaires.

    C2MTL et Microsoft partagent la conviction selon laquelle les modèles d'affaires classiques sont désormais dépassés. Ils s'allient donc pour proposer une expérience collective durant l'événement, où les chefs de file seront amenés à réfléchir autour de la thématique de l'agilité organisationnelle, tout en étant plongés dans un environnement immersif.

    Cette collaboration se poursuivra toute l'année sur le réseau social d'entreprise Microsoft Yammer, pour devenir un incubateur mondial en ligne dont l'objectif est de redéfinir les paradigmes d'affaires. 

    «Dans le monde des affaires, le changement est la seule certitude. Alors que Microsoft traverse son propre processus de transformation, nous souhaitons engager une conversation avec la communauté mondiale des affaires, afin de rechercher ensemble une meilleure agilité organisationnelle», explique Christian Frei, chef du marketing, Europe de l'Ouest, de Microsoft. 

    Benoît Berthiaume, président et directeur général de C2MTL ajoute: «La créativité constitue un aspect fondamental du leadership. Je suis ravi par cette occasion unique pour C2MTL de proposer une conversation durable avec les dirigeants d'affaires, et que, de plus, cette initiative soit lancée conjointement avec un géant technologique tel que Microsoft.»

    Mentionnons que les partenaires fondateurs de cet initiative sont Sid Lee et le Cirque du Soleil.

     




    Cliquez ici pour agrandir
    Cliquez ici pour agrandir

    Au commencement des séries éliminatoires de la coupe Stanley, l'équipe de données de Facebook a créé une carte montrant les partisans de chacune des 16 équipes de la LNH participantes.

    Les deux cartes montrent les utilisateurs de Facebook selon leur province et leur équipe préférée. Chaque province ou État est coloré en fonction de la page officielle de l'équipe la plus aimée par les gens habitant cette région.

    On remarque que les provinces n'aiment que deux équipes: le Canadien de Montréal et les Penguins de Pittsburgh. De plus, le Canadien et les Blackhawks de Chicago sont les formations comptant le plus d'admirateurs, avec 10 territoires, suivis des Penguins, avec neuf.

    Les Kings de Los Angeles et les Ducks d'Anaheim n'ont pas beaucoup de partisans aux États-Unis comme au Canada. Enfin, le Lightning de Tampa Bay, les Rangers de New York, les Stars de Dallas, les Blue Jackets de Columbus et les Blues de Saint-Louis ne sont aimés que par leurs États respectifs. 




    La newsletter d'Infopresse fait relâche vendredi et lundi, à l'occasion du congé de Pâques.

    Nous serons de retour dans votre boîte de courriel le mardi 22 avril.

    Joyeuses Pâques à tous!




    Cliquez ici pour accéder au site

    Les plus grandes étoiles du soccer seront bientôt réunies au Brésil, mais les véritables gagnants ne sont pas toujours ceux qu'on pense, comme le rappelle Powerade dans cette publicité.

    Annonceur: Powerade
    Agence: Wieden + Kennedy (Amsterdam)




    Cliquez ici pour accéder au site web du Print Measurement Bureau.

     

    Le regroupement Print Measurement Bureau (PMB) a publié ses plus récents chiffres concernant le lectorat des principaux magazines au pays.

    En tout, 101 titres ont été mesurés, dont 38 publiés en français. Le lectorat des titres francophones demeure stable depuis 2010. En effet, les versions imprimées des magazines continuent d'atteindre près d'un demi-million de lecteurs par exemplaire au pays, soit 470 000 personnes.

    Le fait saillant réside néanmoins dans la hausse du taux d'accroissement de portée que les sites web des magazines génèrent. À l'automne 2010, ils augmentaient la portée des versions imprimées de 26%. Dans la plus récente étude, ce taux se chiffre à 39%. Les données fusionnées PMB/comScore permettent de combiner les données sur le lectorat de magazines imprimés avec celles des visites sur les sites web des magazines de façon non dupliquée. 

    Au chapitre du lectorat par exemplaire, on note une légère baisse par rapport à l'automne 2013, passant de 4,6 à 4,3 lecteurs pour chaque exemplaire de magazine francophone. Le temps moyen par exemplaire est de 51 minutes (contre 48 l'automne dernier). 

    Touring, distribué aux membres de CAA Québec, compte le plus grand nombre de lecteurs 12+, soit 1 245 000, devant Qu'est-ce qui mijote (1 210 000) et Coup de pouce (1 138 000). Suivez ce lien pour consulter les faits saillants détaillés de l'enquête.

     




    Cliquez ici pour accéder au site

    À temps pour les séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey, qui s'amorcent aujourd'hui, Mise-o-jeu lance une campagne avec Saint-Jacques Vallée Y&R.

    Dans le sixième épisode de sa plateforme publicitaire, la loterie remet de l'avant son trio d'humoristes composé de Jean-Thomas Jobin, Dominic Paquet et Adib Alkhalidey. Pour souligner le début des séries, ils se prêtent à leur façon aux traditions du sport, ce qui n'est toutefois pas le cas de leur invité-surprise. 

    Annonceur: Loto-Québec, Mise-o-jeu - Lynda Zuliani, Louis Beaudet, Sylvie Chartré
    Agence: Saint-Jacques Vallée Y&R
    Groupe-conseil: Élyse Boulet, Étienne Payette-Lebeau
    Direction de création: Pierre Nolin
    Production: Louise Genest
    Maison de production: Soma
    Réalisation: Ricardo Trogi
    Son: Boogie Studio
    Médias: Mec Montréal




    Nicolas Gaudreau, chef de direction, marketing, du Groupe Pages Jaunes.
    Yves Léveillé, vice-président, marketing, d'Uniprix.
    Yves Rannou, directeur, commerce électronique, de Vacances Air Canada.
    Cliquez ici pour accéder au site de la conférence.
    Martin Aubut, directeur des affaires électroniques et du marketing interactif de L'Oréal.

    Automatisation du marketing, rapatriement des compétences, nouveau rôle des agences; les tendances lourdes sont nombreuses en communication marketing numérique.

    Comment impactent-elles le quotidien des entreprises du Québec? Lesquelles prioriser, et face auxquelles est-il pertinent d'attendre un réel mouvement de fond? Comment perçoit-on le rôle des agences dans tous ces mouvements? Ces questions, et bien d'autres, seront au centre d'une discussion à la conférence Boomerang 2014, le 1er mai prochain.

    Celle-ci rassemblera, dans la salle Plénière, des décideurs marketing bien établis: Martin Aubut, directeur des affaires électroniques et du marketing interactif de L'Oréal; Nicolas Gaudreau, chef de direction, marketing, du Groupe Pages Jaunes; Yves Rannou, directeur du commerce électronique de Vacances Air Canada; et Yves Léveillé, vice-président, marketing, d'Uniprix; partageront leurs analyses de la place du numérique en communication marketing au Québec, en plus d'échanger sur les pistes porteuses d'avenir.

    «Nous voulions avoir l'heure juste sur le rôle du numérique en communication marketing au Québec, explique Arnaud Granata, vice-président et directeur des contenus des Éditions Infopresse, qui animera la discussion. Qui de mieux que les décideurs en marketing de certaines des plus grandes entreprises pour faire le point, avec nous, sur les développements et tendances porteuses dans ce domaine?»

    Ces panélistes s'ajoutent à un programme qui explorera des questions cruciales aux activités numériques des annonceurs: big data, expérience utilisateur, contenu, mobilité, ville intelligente et réseaux sociaux sont au nombre des sujets couverts par de nombreuses marques, dont Valentine, Natrel, la Société de transport de Montréal, Telus, IBM, Bell et Twitter.

    L'offre de tarif réduit expire cette semaine; pour vous inscrire à l'événement, cliquez ici.


    Boomerang la conférence 2014 est une initiative des Éditions Infopresse, présentée par Microsoft en collaboration avec Adviso, AOL/Le Huffington Post Québec, CNW Telbec, Drakkar, Kijiji, Newad, Obox Média, Olive Média, TP1 et W.illi.am/, en association avec l'Association des professionnels de la communication marketing, IAB Canada et Republik. L'identité visuelle et numérique de l'événement est signée Folklore. Il s'inscrit dans le Printemps numérique.




    Clqiuez ici pour voir une vidéo explicative

    Au Pays-Bas, l'entreprise en démarrage Blendle a mis sur pied une plateforme unique permettant d'agréger le contenu de multiples journaux du pays. 

    Le grand avantage? Les abonnés ne paient que pour le contenu qu'ils consultent parmi celui offert par les journaux et magazines partenaires. Aussi, exit les multiples murs payants et interfaces: le modèle qu'on surnomme l'«iTunes du journalisme» veut faciliter la façon de consulter des articles de journaux et de magazines sur une seule application.

    Le cofondateur de Blendle, Alexander Klöpping, mentionnait d'ailleurs sur son blogue s'être inspiré de l'industrie de la musique, qui a démontré que les «consommateurs cherchent des façons simples de payer pour le contenu» et qu'ils souhaitent que les «algorithmes et les réseaux sociaux les aident à filtrer» et à tout rassembler à un seul endroit. 

    En plus d'accéder à du contenu à la carte, Blendle offre la possibilité de voir les articles les plus lus, lesquels sont partagés par amis et curateurs. Une alerte signifie aussi au lecteur la parution d'articles susceptibles de l'intéresser.




    Cliquez ici pour accéder au site

     

    Le coloré porte-parole de la chaîne de restaurants est de retour dans une nouvelle publicité signée Brad.

    Mettant de l'avant la «boîte du match», une promotion conçue pour les séries, Ron Fournier livre cette fois sa vision quant aux essentiels d'un printemps réussi. 

    Annonceur: Pizza Hut - Joanie Doyon, Vince Ambra, Beverly D'Cruz
    Agence: Brad
    Service-conseil: Stéphanie Beaudin
    Vice-présidence, stratégie: Hugues Léger
    Vice-présidence et direction de la création: Carle Coppens
    Équipe de création: Mario Laberge, Pascal Tremblay
    Production: Linda Leroux
    Réalisation: Emanuel Hoss-Desmarais
    Direction photo: Yves Bélanger
    Maison de production: Quatre Zéro Un
    Studio de son: Sonart

     




    Cliquez ici pour accéder au site

    Certaines substances - pas toujours celles auxquelles on pourrait penser - ne sont pas bonnes à consommer avant de prendre le volant.

    Annonceur: Sognid'oro
    Agence: DLV BBDO (Milan)




    Cliquez ici pour accéder au site
    Cliquez ici pour accéder au site
    Cliquez ici pour accéder au site

     

    La Société de l'assurance automobile du Québec (Saaq) lance, avec Lg2, une campagne de sensibilisation à la vitesse au volant.

    En continuité avec l'offensive lancée le printemps dernier, l'on y incite les passagers à ne pas rester silencieux face aux excès de vitesse des conducteurs.

    «Les passagers désirent souvent d'intervenir, mais plusieurs n'osent pas le faire», souligne Nathalie Tremblay, présidente et chef de la direction de la Saaq. 

    L'opération comporte un message télé de 30 secondes en français et deux exécutions radio en anglais. 

    Un microsite propose par ailleurs d'écouter les arguments humoristiques, proposés par Laurent Paquin, André Sauvé et Korine Côté, de passagers qui tentent de convaincre une personne de leur entourage de ralentir.

    Les utilisateurs sont également invités à visiter la page Facebook de la Saaq afin de suggérer d'autres façons d'exprimer son malaise à un conducteur qui roule trop vite.

    Annonceur : Société de l'assurance automobile du Québec, Patrice Letendre et Jonatan Couture
    Agence : Lg2
    Vice-présidence - direction de création : Luc Du Sault
    Conception-rédaction tv : Nicolas Boisvert
    Conception-rédaction radio : Andrée-Anne Hallé
    Direction de création web : Marilou Aubin, Luc Du Sault
    Conception rédaction web : Jean Lafrenière, Marilou Aubin
    Direction artistique web : Jean Lafrenière
    Rédaction des phrases humoristiques (web) : Jean Lafrenière, Andrée-Anne Hallé, Nicolas Boisvert
    Planification stratégique : Catherine Darius, Mireille Côté, Sandie Lafleur
    Service-conseil : Mireille Côté, Sandie Lafleur
    Réalisateur : Nicolas Monette
    Maison de prod. / producteur : Quatre Zéro Un - Stéphanie Lord
    Producteur d'agence : Isabelle Fonta
    Studio de son : Boogie Studio
    Post production : Vision Globale
    Production web : Lg2fabrique
    Production infographique : David Boivin
    Médias : Touché!PHD, Isabelle Baillargeon, Mylène Fortier, Véronique Arteau

     

     




    Page suivante »