Conférences Infopresse

    Toutes les conférences

    InfopresseJobs

    Les offres d’emplois du jour

    Double-cliquez dans cette zone pour éditer le bloc.
    TITRE DU POSTE
    NOM DE LA COMPAGNIE

    DESCRIPTION DU POSTE [...]



    Concours Infopresse
    Sotchi 2014: le Comité olympique canadien lance sa plus grande campagne
     
    Cliquez ici pour voir la vidéo
    Cliquez ici pour voir la vidéo
    Cliquez ici pour accéder au site web de la campagne #noussommeslhiver.

    14 millions$: c'est la somme investie par le Comité pour sa campagne nationale signée par Proximity

    Déclinée sous la signature #Noussommeslhiver, cette offensive est la plus importante de l'organisation à ce jour - la somme allouée à cette dernière serait deux fois plus importante que celle investie dans la campagne olympique de Londres en 2012. Elle met l'accent sur le lien privilégié que les Canadiens entretiennent avec la saison froide dans une série de publicités mettant des athlètes en vedette. Deux messages télé de 60 secondes et quatre exécutions de 30 secondes ont été conçus, en plus de mini-documentaires qui permettent aux internautes une incursion dans l'univers de certains d'entre eux.    

    Au total, 17 athlètes se prêtent au jeu, dont la skieuse de bosses Justine Dufour-Lapointe, les patineurs Charles et François Hamelin ainsi que le planchiste Mark McMorris.

    En plus des vidéos et des publicités que présentent Radio-Canada et CBC - diffuseurs officiels des Jeux olympiques de 2014 - les internautes trouveront sur les réseaux sociaux et plateformes web des images du photographe Chris Gordaneer. 

    Outre la société d'État, les partenaires médias sont nombreux. Parmi eux, mentionnons le Globe and Mail, Bell Média, Rogers et Twitter Canada, qui diffusera des tweets commandités ayant comme mot-clé #Noussommeslhiver et #Wearewinter. 

    Annonceur: Comité olympique canadien
    Agence: Proximity
    Médias: OMD
    Relations publiques: North Strategic

    Commentaires

    1. Par Alexandre
      mardi, 07 janvier 2014 à 09:22

      Triste de dépenser un tel montant alors qu'on pourrait l'investir directement auprès des athlètes. Je suis convaincu que plusieurs fédérations n'ont même pas ce budget d'opération annuellement!!!

    2. Par Fred
      mardi, 07 janvier 2014 à 11:00

      À ce prix là, ils ne pouvaient pas se payer une vrai voix?

    3. Par Jeanne
      mercredi, 08 janvier 2014 à 09:26

      Au contraire Alexandre, selon moi, cette dépense en publicité est utilisée comm un levier très puissant. Cette promotion permet d'inciter des partenaires privés à financer les athlètes et le sport en général. Avec la visibilité que cette campagne procure aux athlètes canadiens, plusieurs compagnies vont considérer ces talents pour commandites et etc.

      Bravo au comité pour sa vision stratégique et à long-terme!

    Laisser un commentaire

    * requis  
    * requis