Conférences Infopresse

    Toutes les conférences

    InfopresseJobs

    Les offres d’emplois du jour

    Double-cliquez dans cette zone pour éditer le bloc.
    TITRE DU POSTE
    NOM DE LA COMPAGNIE

    DESCRIPTION DU POSTE [...]



    Concours Infopresse
    La Harley, une religion?
     
    Cliquez ici pour voir toutes les photos

    Prémont Harley-Davidson joue sur des cordes sensibles dans une campagne signée 32 Mars.

    Intitulée À chacun sa religion, l'opération suggère que pour les clients et adeptes de moto, conduire une Harley-Davidson constitue presque une religion. Afin d'imager ce propos, les publicités mettent en parallèle différents symboles religieux avec des référents à la moto.

    «L'association entre la religion et Harley-Davidson s'est produite naturellement, explique Guillaume Genest, directeur de création de 32 Mars. La passion des motocyclistes à l'égard de cette marque et l'esprit de communauté qui l'entoure se rapprochent d'une véritable religion. L'offensive permet à Prémont Harley-Davidson de renforcer ce positionnement en communiquant un message positif et en respectant l'une des valeurs fondamentales qu'incarne la marque; la liberté!»

    L'initiative se décline en affichage extérieur et dans les quotidiens de la région de Québec.

    Annonceur: Prémont Harley-Davidson
    Agence: 32 Mars
    Photographie: Francis Fontaine

    Commentaires

    1. Par François Isabelle , Vision Harley-Davidson
      vendredi, 22 novembre 2013 à 05:52

      Cette campagne dénonce tout haut ce que tout le monde pense tout bas ;-) bravo super bonne publicité !

    2. Par louis savard
      vendredi, 22 novembre 2013 à 06:40

      Je suis un fervent adepte de la harley,,, pour pouvoir en posséder deux.... mais rien ne remplacerais celui qui est a l'origine de toute chose. (la croix).... je suis catholique et fier de l'être.... et je suis très fier aussi de mes bikes .... mais je ne mélange pas les deux, car l'un est passager et l'autre éternel............. Bonne journée!

    3. Par JfBo
      vendredi, 22 novembre 2013 à 08:55

      Exploiter et raviver le plus grand conflit d'opinion sociale pour une publicité de motocyclettes. Quelle belle idée...

    4. Par Hermann Gagnon , MAGTRA
      vendredi, 22 novembre 2013 à 10:49

      Très très mauvais concept, Récupérateur. Attirer l'attention à tout prix à la Benetton ne signifie pas pour autant augmentation de la notoriété et des ventes. On peut se targuer de vendre de la liberté, et en même temps être prisonnier et esclave de cette image, Il y a un petit côté « secte » qui colle à Harley-Davidson. Au contraire, il faudrait s'en défaire.

      De la part d''un passionné de moto      

    5. Par Daniel Gagnon, Dégé création
      vendredi, 22 novembre 2013 à 10:50

      Très très opportuniste bien sûr. Mais c’est aussi ça la pub. Et je ne pense pas que son intention est de dénoncer quoi que ce soit ou d’avoir de grandes prétentions philosophiques. Si l’association parait un peu facile au premier niveau,  le coup est toutefois très habile pour provoquer et attirer l’attention sans un budget média illimité. Faut ce qui faut!

      L’agence veut faire parler d’elle et le client aussi? Bien oui. Mais contrairement à d’autres annonceurs qui mettent en jeu leur capital de marque avec des concepts racoleurs en rupture avec leur image (sexe, religion, etc.), dans ce cas-ci c’est tout à fait raccord avec l’esprit à la fois contestataire et "easy rider", sectaire et libertaire associé à Harley, et partagée par sa clientèle de Monsieur Tout-le-monde lorsqu’il se met en mode "biker". Je salue donc l’audace bien calculée de cette campagne.

      Oui, personnellement, ça  heurte MES valeurs de voir encore la burqua mise en exergue, mais ce n’est pas moi la cible! Et je ne peux pas dire que je vois du dénigrement ou du mépris, seulement un pied-de-nez un peu baveux. J’aurait toutefois un bémol pour l’exécution "croix" qui est beaucoup moins convaincante. On sent un peu qu’elle est là surtout pour justifier la première.  ;-)  

    6. Par Marc
      vendredi, 22 novembre 2013 à 10:59

      Opportuniste et douteux.

    7. Par Michel Viens, Watch Dog
      vendredi, 22 novembre 2013 à 11:41

      Salut, Daniel... Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu mentionnes. en 5. Parler en bien ou en mal, mais parlez en.

      Il me semble que c'est un peu "tilt" cette manoeuvre publicitaire. Game over, Le fait de comparer la religion - philosophie de vie -  à une religion biker - mode de vie - c'est d'aller trop loin... pour rien. Cela engendre des polémiques, voulues il va s'en dire, qui sont de mauvais goûts. Avoir créé tout du côté  - mode de vie - biker vs skieur, biker vs le trecking, etc...

      Tu vois ce que je veux dire. Cela aurait été plus soft... Plus, nouveau biker, qui s'identifie depuis un bout de temps,

      comme motocycliste. Biker, ayant une connotation plus rebel. Je crois qu'avec cette pub, il renforce leur côté marginal et méchant. Ce qui à mon humble avis, n'est pas vraiment la cible marketing de HD des dernières années. ;-)

    8. Par Rolly Rider
      vendredi, 22 novembre 2013 à 01:19

      moi je la trouve géniale cette pub, et à ceux qui essaient de trop la décortiquer je leur dit "relaxez, c'est rien que de la pub" et n'allez surtout jamais vivre en europe car les concepts publicitaires là-bas sont encore plus percutant qu'ici au québec... d'ailleurs la publicité en général s'appuie sur le principe de "parlez de moi en bien ou en mal, parlez de moi..." donc aussi "choqué" que certains puristes peuvent être, vous venez de servir la cause en vous arrêtant pour parler de cette pub...

      bravo à 32 Mars pour leur témérité !! ;-)

      signé,

      - un passionné de moto très satisfait de ce qu'il voit.

    9. Par Petit Larousse
      samedi, 23 novembre 2013 à 04:12

      Témérité: Hardiesse inconsidérée qui conduit à commettre des actes aux conséquences graves.

      - le Petit Larousse

      ;-)

    Laisser un commentaire

    * requis  
    * requis