Conférences Infopresse

    Toutes les conférences

    InfopresseJobs
    Double-cliquez dans cette zone pour éditer le bloc.
    TITRE DU POSTE
    NOM DE LA COMPAGNIE

    DESCRIPTION DU POSTE [...]



    Concours Infopresse
    Comment réussir sa stratégie de contenu?
     
    Karine Charbonneau, directrice des contenus de Nurun.
    David Bélanger, stratège, «inbound» marketing, de Nurun.

    Infopresse s'entretient avec Karine Charbonneau, directrice des contenus de Nurun, qui trace les grands principes à retenir pour déployer une stratégie de contenu efficace.

    La multiplication des plateformes numériques a décuplé les canaux de communication entre une marque et ses consommateurs. S'ils servent les plans axés autour du storytelling et de la création de contenu, ils accentuent aussi les risques de dérapages, d'où l'importance de recourir à une stratégie rigoureuse pour en assurer la cohérence.

    Quelle est la première chose sur laquelle il faut se pencher pour mettre une telle stratégie en place?
    D'abord, il faut déterminer la personnalité de sa marque. Le truc, c'est de faire comme s'il s'agissait d'une personne. On se demande quels seraient ses intérêts, à qui et de quoi elle parlerait, avec qui elle chercherait à s'associer, etc. Cet exercice permet de bien en cerner les caractéristiques, puis de la faire rayonner de manière cohérente sur chaque plateforme. Encore, cela fonctionne comme avec les humains: nos approches varient d'un réseau à l'autre. Je partage des liens sur Twitter, j'ai un ton plus personnel sur Facebook; l'approche est différente, mais ça reste moi, et ma personnalité transparaît dans ces réseaux. 

    Comment la déployer ensuite?
    Je crois qu'il faut privilégier une approche journalistique plutôt que publicitaire. Adopter une stratégie de création de contenu, c'est donner une voix à sa marque. Lorsqu'on a bien cerné sa personnalité, il faut déterminer comment les consommateurs se comportent sur ses sites et quels sont leurs besoins. De nombreuses données analytiques et statistiques nous permettent de connaître ce que les consommateurs recherchent, comment ils arrivent sur le site de cette marque, ce qu'ils utilisent comme mots-clés dans les moteurs de recherche pour s'y rendre, etc. On peut aussi cerner chaque utilisateur type en faisant de l'écoute sociale sur les réseaux sociaux.

    Ensuite, nous sommes en mesure de construire l'écosystème de la marque, de miser sur une plateforme plutôt qu'une autre pour communiquer.

    Lorsqu'une entreprise publie du contenu sur les réseaux sociaux, elle remet entre les mains de ses consommateurs une partie de ce qui se dit à propos de sa marque. Quels sont les risques associés à une telle pratique?
    Cela peut impliquer une perte de contrôle. Bien entendu, les réseaux sociaux ont changé la façon d'agir des relations publiques. Auparavant, l'on prenait le temps de préparer un message et l'on sortait le communiqué au moment désiré. Ensuite, on répondait aux questions des journalistes sur une plage horaire précise. Aujourd'hui, tout peut être communiqué tout le temps. C'est une idée qu'il faut accepter.

    D'ailleurs, ces pertes de contrôle ne sont pas toujours négatives - les internautes laissent aussi des commentaires positifs en ligne. Et les dérapages sont toujours récupérables lorsqu'une entreprise valorise la transparence et la franchise. En cas de crise, l'idéal est de laisser les gens s'exprimer et de les écouter, de reconnaître son faux pas et de s'excuser. De toute façon, si une marque ne laisse pas aux consommateurs la chance de s'exprimer sur sa page, ces derniers le feront ailleurs.

    Karine Charbonneau assurera la formation Développer une stratégie de contenu pour sa marque aux côtés de David Bélanger, stratège de Nurun et de Samuel Lavoie, chef d'équipe référencement organique de Nurun. Elle se tiendra au Campus Infopresse le 15 mai prochain.

    Laisser un commentaire

    * requis  
    * requis