Conférences Infopresse

    Toutes les conférences

    InfopresseJobs
    Double-cliquez dans cette zone pour éditer le bloc.
    TITRE DU POSTE
    NOM DE LA COMPAGNIE

    DESCRIPTION DU POSTE [...]



    Concours Infopresse
    Publicités du Super Bowl: les coups de coeur des créatifs
     
    Cliquez ici pour voir toutes les photos

    Infopresse s'est entretenu avec Jean-François Houle, Jonathan Rouxel, Marc Fortin, Jack Latulippe et Nicolas Massey sur la cuvée 2013 des publicités du Super Bowl.  

    * Jean-François Houle, directeur de la création de Tank: «Alors que la plupart des grands annonceurs rivalisent à coups de fous rires et d'effets spéciaux, la publicité de Dodge Ram se démarque sans artifice, ne misant que sur la puissance d'un grand texte de Paul Harvey, écrit en 1978, et la beauté de ses photos. L'avenir nous dira si la stratégie fonctionnera, mais l'émotion était assurément au rendez-vous... même si je ne suis pas un fermier. Aussi, Taco Bell et Viva Young m'ont bien fait rire. C'est une super mixture de tous les clichés des publicités style de vie (Adidas, bière, etc.), qui font maintenant partie de notre quotidien publicitaire, cependant, avec un humour parfaitement dosé.»

    * Jonathan Rouxel, codirecteur de la création de BCP: « Encore cette année, j'ai trouvé les pubs décevantes. Je salue toutefois une marque comme Soda Stream, qui a rappelé aux buveurs de colas du monde entier qu'en utilisant leur produit, 500 millions de bouteilles auraient pu être sauvées le jour du Super Bowl. En faisant revivre la rivalité Coke-Pepsi, Alex Bogusky, derrière l'initiative, a surpris tout en annonçant une alternative à ces produits polluants. La pub a été bannie du Super Bowl, mais l'agence a diffusé un autre message lors de l'événement, qui redirigeait le public vers celle-ci. Cette histoire a fait couler beaucoup d'encre, a généré du capital de sympathie et a lancé Soda Stream dans les ligues majeures. Mon autre coup de coeur va à la pub de Samsung El Plato Supreme de 72andSunny, réalisée par Jon Favreau. Cette exécution complètement absurde rappelle à quel point notre industrie est rendue paranoïaque. Ça prend un annonceur avec un excellent sens de l'humour pour produire une pub dans laquelle il se fait représenter de cette façon. Le casting est génial et même si cette pub est remplie d'insights de notre milieu, elle est aussi très grand public.

    * Marc Fortin, associé, vice-président et directeur de création de Lg2: «Mon choix est So God Made a Farmer de Dodge Ram. On réussit ici à me toucher, alors que je ne suis ni fermier, croyant ou américain. On réussit ça avec un montage de photos, sans musique ni effets spéciaux. On joue à fond l'authenticité de l'Amérique profonde, et ça marche; pour la cible et pour la marque. Et ça se démarque de tout le reste.»

    * Jack Latulippe, directeur de création des Évadés: «Dans une année où l'on retrouve de plus en plus de mégaproductions publicitaires presque cinématographiques, et dans notre contexte de publicitaires toujours appelés à trouver la «grande idée», je mets de l'avant la publicité Your Big Idea de GoDaddy.com. Différents couples argumentent sur le fait que, dans chaque cas, l'homme n'a pas encore mis sa «grande idée» en ligne. On passe par plusieurs pays et de nombreux accents, mais la situation reste la même... jusqu'à ce qu'on tombe sur celui qui a enregistré sa «grande idée» sur le web. Et qui, selon la logique du premier arrivé, premier servi, est maintenant multimillionnaire. En y ajoutant l'humour absurde de Go Daddy, un montage parfait, ainsi qu'une direction artistique débile, on obtient une pub comme on les aime. J'adore le message et il se retrouve dans mon top trois avec la chèvre de Doritos et la bataille de chuchotements d'Oreo.»

    * Nicolas Massey, vice-président et directeur de la création de Publicis Montréal:  «Ma publicité préférée de cette année est celle de Chrysler pour Ram. Dépourvue d'artifices et d'effets spéciaux, cette exécution dresse un portrait humble et humain des fermiers aux États-Unis. Dix photographes de renom ont été mandatés par Chrysler pour immortaliser ce noble métier. Cette publicité englobe toute la fierté, la résilience et la détermination d'une puissance mondiale affaiblie par sa situation économique. Le ton et les valeurs véhiculés par ce message sont parfaits pour le camion Ram. Enfin, on ne veut pas être à la mode, on n'essaie pas d'être drôle, on met de côté les offres promotionnelles et tous les clichés des pubs de chars. Dans un monde de plus en plus superficiel, Chrysler vole la vedette en étant vrai!»

    Commentaires

    1. Par jonathan rouxel, BCP
      mardi, 05 février 2013 à 10:55

      j'viens de trouver ça. L'original du spot RAM

      www.youtube.com/watch

    2. Par François Vaillancourt, PALM+HAVAS
      mercredi, 06 février 2013 à 11:40

      L'orinal, c'est un discours de Paul Harvey lors d'une convention en 1978, et qui a ensuite été fait sous forme de vidéo en 2011.

    3. Par François Vaillancourt, PALM+HAVAS
      mercredi, 06 février 2013 à 02:38

      L'original, désolé pour les deux lettres manquantes.

    4. Par Thomas Smith, Cossette
      vendredi, 22 février 2013 à 01:35

      I can't believe all you guys liking the Ram ad. It was a weak, plagiarized failure to follow up "Halftime in America" and "Imported From Detroit (eminem)" from recent years.

      Been there, done that. This is just a lazy agency taking credit for a video they barely even laid their hands on. And the 'writing' (speech) in it is nowhere near as powerful as in other such touchy-feely pull-my-heartstring ads.

      My choices:

      "Don't Tell mom" / Hyundai Santa Fe

      "Shhh" / Oreo

      "Sky Waitress" - GODaddy

    Laisser un commentaire

    * requis  
    * requis