Conférences Infopresse

    Toutes les conférences

    InfopresseJobs
    Double-cliquez dans cette zone pour éditer le bloc.
    TITRE DU POSTE
    NOM DE LA COMPAGNIE

    DESCRIPTION DU POSTE [...]



    Concours Infopresse
    Le CRTC fait baisser le volume de la pub à la télé
     

    Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a publié hier des dispositions réglementaires obligeant les radiodiffuseurs et distributeurs à contrôler l'intensité sonore des messages télévisés.

    Ces règles, qui font suite à une consultation menée cet hiver par l'organisme auprès de milliers de citoyens, seront effectives à partir du 1er septembre prochain. Leur adoption oblige les radiodiffuseurs à respecter la norme du regroupement Advanced Television Systems Committee. Elles devraient permettre de réduire au maximum les variations entre l'intensité sonore des émissions et celle des messages.

    «Les règles vont dans le sens de notre objectif visant à empêcher la diffusion de pubs excessivement fortes, explique Leonard Katz, président par intérim du CRTC. Nous pensons que l'industrie prendra les mesures nécessaires pour respecter notre échéance et accorder un peu de répit aux téléspectateurs.»

    Commentaires

    1. Par Danielle Messier
      mercredi, 09 mai 2012 à 07:08

      Je suis  complètement  ravie de cette nouvelle.  j'avais déjà fait des démarches sans résultats. Maintenant je vais pouvoir regarder la  télévision sans devenir frustrée  du volume du sons.

    2. Par Guy Bergeron, Tr. autonome
      mercredi, 09 mai 2012 à 10:07

      Il faudrait quand même examiner de près la norme du

      ATSC : en effet, le son naturel, même quand il est capté

      par un micro, comporte une dynamique entre le son le

      plus bas (ex. une flûte) et le plus fort volume ( la

      circulation automobile) ; les producteurs de pub ont

      depuis longtemps accès à des outils de compression qui

      leur permettent de pousser au maximum TOUS LES

      SONS de leur produit au mixage, ce qui crée une

      illusion de volume élevé en respectant les normes

      techniques, la pub étant alors comme une brique dans

      un jardin, sans parler de la subtilité intrinsèque de

      l'oeuvre.

    Laisser un commentaire

    * requis  
    * requis